Le RCSA, l'état d'esprit avant le niveau

Sans figurer dans la liste des grands clubs aubois, le RC Saint-André reste indispensable dans le paysage cycliste.

Si un club cycliste ne laisse pas indifférent dans l'Aube, c'est bien le RCSA. Certes, il ne figure pas dans le gotha du vélo sur route, il fait rarement de l'ombre aux autres grosses escouades du département, mais il est là, toujours présent sur la plupart des organisations, que ce soit sur route, cyclo-cross, en FSGT ou en Ufolep.

On se sent bien au club. « Nous recherchons avant tout la convivialité, souligne l'un des fers de lance du club, James Martin, mais nous sommes aussi un club formateur, nous avons au club de très bons jeunes. Alors peut-être que dans quelque temps, certains sortiront du lot. » De bons jeunes, mais aussi des plus anciens qui ne manquent pas de garnir l'étagère à trophées. Avec une trentaine de coureurs FSGT et une vingtaine en Ufolep, le club aubois dispose d'un amalgame intéressant.

Si le club du président Gérard Balourdet n'existait pas, il faudrait très vite l'inventer compte tenu de ce qu'il apporte tout au long d'une saison.

Le RCSA est ce club familial où chacun est heureux de se rencontrer

chaque week-end au hasard des villages de l'Aube. Près de vingt coordinations dans la saison et pas des moindres, il faut pouvoir compter sur de fidèles bénévoles et sur ce point, le club dryat est paré au niveau des connaissances et de l'enthousiasme. À sa tête donc, Gérard Balourdet, un homme passionné, toujours sur la brèche et qui prépare activement la nouvelle saison.

Pour cela, il pourra compter sur l'aide du président d'honneur James Martin, celui qui se dit avoir été baptisé avec un rayon de bicyclette, tout comme Sandrine sa fille qui a dû profiter du même rayon quelques années plus tard. Claude Bougeneaux, responsable de la section FSGT, et Denis Vaudoir, responsable Ufolep, sont également présents sur le terrain. Bref, avec tous ses bénévoles, la maison RCSA tient bien la route. Quant aux nombreuses organisations, elles occupent le calendrier du club dryat. Il y en aura 18 pour la prochaine saison, tout comme l'an dernier et la plus importante reste le tour du canton de Chavanges, une épreuve qui se déroule sur deux jours à Pâques.

L'Est Eclair

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com